C'est (pas) marqué sur mon front

L’exposition en ligne

Découvrez les portraits par lesquels tout a commencé.

" C'est (pas) marqué sur mon front " est un travail personnel et engagé entamé 2012. Il s'agit d'une galerie de portraits réunissant une centaine de modèles, des hommes et des femmes noires, des cadres des intellectuels. C'est sciemment que j'ai choisi de ne pas demander à des sportifs et des musiciens de poser pour moi…

Les portraits sont pris sous le même angle, avec la même lumière à la même distance et les peaux ne sont pas retouchées. Quand j'étais jeune garçon, je n'avais pas assez d'exemples positifs à travers lesquels j'étais susceptible de me projeter.

Autour de moi je ne voyais personne qui me ressemblait et les seules icônes étaient des gens comme Michael Jackson ou Michael Jordan… La démarche est avant tout artistique. Il n'y a pas de jugement de valeur. Je veux délivrer un message d'amour et de droit à la diversité.

  • Ce travail est le fruit d’une démarche personnelle et engagée. Je suis français. Je suis fier de travailler à l’Education Nationale. Je suis multiple et fier d’appartenir à un monde métissé, mélangé, avec toutes ces différences. Je crois à la puissance du modèle, à la nécessité de l’effet Pygmalion. Voilà ce dans quoi prend racine ce projet photographique.

Il évoque bien évidemment la problématique des préjugés et des stéréotypes. Mes ambitions sont les suivantes : susciter de l'émotion et faire en sorte que les gens s'interrogent et se rencontrent à travers des expositions, l'écriture d'un livre photographique.


- Max Tchung-Ming

Les témoignages